NiceCampus


Welcome to NiceCampus

 NiceCAMPUS offers master courses from Nice Sophia Antipolis University (France) at University of Danang (Vietnam).Le projet NiceCAMPUS propose une structure originale de coopération bilatérale de formation et de recherche universitaire en visant la mise en place d’un campus de l’UNS (Université Nice-Sophia-Antipolis), France au sein de l’UD (Université de Danang), Vietnam. Sur ce campus, les deux universités partenaires mettront en pratique le concept de « collaboration universitaire massive », à la fois en largueur (multidisciplinaire) et en profondeur : les formations de master (M) et de doctorat (D) – la recherche – la valorisation.A terme, ce campus pourra devenir une composante de la DIU (Danang International University), un projet de pôle d’excellence de formations et de recherche du Vietnam et de la région de l’Asie du Sud-Est. Cette initiative s’aligne sur la politique de coopération scientifique avec le Vietnam menée par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche français ainsi que par le CNRS dans le cadre de l’accord de coopération scientifique signé entre les deux pays en 2008. Dans ce cadre deux laboratoires mixtes de recherche ont été créés à HochiMinh (Nano Technologie) et à Hanoi (Sciences et Technologie de l'Information et de la Communication) et une université mixte est en cours de mise en place à Hanoi.

Origine du projet

Lors de la visite du président BUI VAN GA à l’Université de Nice en mars 2009, un accord de coopération des formations doctorales et de collaborations de recherche entre l’UNS et l’Université de Danang (UD) a été conclu entre le président MAROUANI et le président BUI VAN GA. Cet accord a été validé par les conseils de l’UNS et une unité mixte de formations et de recherche de l’UNS, NiceCAMPUS, a été inauguré à Danang le 30 juin 2009, dans lequel seront associés progressivement plusieurs masters de l’UNS et une antenne du CED (Collège des Etudes Doctorales ). Les deux présidents ont confié à Nhan LE THANH, professeur à l'UNS le rôle de coordination générale du développement du projet NiceCAMPUS.

Principes de coopération

Le développement du projet NiceCAMPUS  repose sur les quatre principes suivants :

  • Le principe de coopération coordonnée massive et multi-façade: NiceCAMPUS se distingue de la pratique courante de projets de collaboration bilatérale classique sur les deux éléments clés :
  • Elle est une concentration des collaborations bilatérales de formation et de recherche multidisciplinaires mobilisant plusieurs unités de formation et de recherche des différentes disciplines des deux universités partenaires ;
  • les collaborations sont multi-façades couvrant toutes les étapes du processus de production du savoir : formation, recherche et valorisation. La coopération devra être réalisée sur une large échelle : du niveau doctoral et de recherche au niveau de licence en passant par le niveau de Master ;
  • Le principe de collaboration ascendante/« bottom-up » : qui assure que toutes les actions sur NiceCAMPUS seront conçues sur la base des collaborations directes entre les formations et entre les équipes de recherche, à l’initiative des enseignants-chercheurs des deux universités partenaires
  • Le principe de co-gouvernance scientifique : Les collaborations sur NiceCAMPUS devront être coordonnées et suivies par la direction des deux universités partenaires. Ce pilotage repose sur les mécanismes de co-gouvernance scientifiques suivants :
    • Métissage du savoir qui vise à exploiter aux mieux la spécificité de chaque partenaire. Cette politique doit être concrétisée dans la création des formations de double diplômation à tous les niveaux L, M, D et des équipes/unités mixtes de recherche ;
    • Réciprocité et parité dans l’administration et le pilotage scientifique. La réciprocité est le principe de base dans la coopération internationale qui consiste à l’application, par chaque partenaire, des mesures similaires dans la gestion d’une collaboration. Ce principe est renforcé par celui de la parité qui implique une concertation élaborée, un esprit coopératif et égalitaire entre les parties. Ce qui est indispensable dans la construction d’une politique scientifique commune.
  • Le principe d’autofinancement: Le budget de fonctionnement du NiceCAMPUS (hors des salaires et des charges fixes structurelles) doit-être couvert par les recettes produites par ses activités.

Quatre volets de coopération

La collaboration est développée sur les quatre axes complémentaires :

  • Formation : des masters délocalisés aux filières de double diplômation 
  • Recherche : élaboration des activités communes et formation doctorale et post-doctorale des enseignants/chercheurs de Danang soutenues par les bourses de thèse en cotutelle et de post-doctorat
  • Echange : organisation et optimisation de flux d’échanges pour les formations courtes durées ou des formations longues dans les filières de l'UNS 
  • Valorisation : développement des relation de recherche-industriel à Danang.

Trois outils d'animation et de contrôle

Trois principaux outils d’animation et de soutien de ces activités de coopération sont proposés :

  •  le comité de pilotage comprenant des responsables de formation et des équipes de recherche de l'UNS et l'UD désignés par les deux universités partenaire
  • le cycle de conférences scientifiques biannuelles RUNSUD : outil d’animation, de suivi et d’évaluation des activités de recherche
  • l’antenne du CED (Collège des Etudes Doctorales) de l’UNS au NiceCAMPUS : outil de gestion de flux de thèses doctorales en cotutelle en particulier pour le soutien des filières mixtes de formation et des activités de recherche communes entre les deux universités partenaires.